BRUME HIVERNALE

Ma Dernière Oeuvre

BRUME HIVERNALE
1900$

DIMENSIONS approx 62×35.25
Fusain sur papier – encadré

Oeuvre créée, lors d’un atelier de Grand Format avec Guylaine Renière, ma maître et mentor (ben, j’en fais ma maître et mentor), à partir d’une photo d’un lac qui m’a époustouflé en un mois de décembre. 

La création d’une telle gigantesque m’a apprise à faire complètement confiance au processus de création. Ça m’aura pris environ 12-14h à faire et ce n’est seulement que dans les 2 dernières heures que j’ai vraiment vu le “résultat” prendre forme.

Pour l’instant, je n’ai pas l’espace pour en créer plusieurs mais c’est définitivement un format que j’apprécierais explorer d’avantage dans le future.

Mon portfolio 2020-2021

Qu’est-ce qu’un portfolio?
Pour un artiste visuel, c’est un outil assez important lorsque vient le temps pour lui/elle de soumettre des candidatures à diverses expositions ou ce qu’on appelle projets de “résidence”.

Il permet aussi aux collecteurs de connaître d’avantage l’étendue de l’oeuvre de l’artiste.

Je suis très excitée de vous présenter mes oeuvres crées entre 2020 et 2021. Pour connaître celles qui sont encore disponibles visitez simplement la galerie.

Love and light, V

Acceptée à Rose-Art

J’ai l’honneur d’annoncer que j’ai été acceptée à la Corporation Rose-Art, une association d’artistes de la région qui a une réputation hors-pair pour ses multiples prix gagnés et ses évènements à l’année.

On m’avait dit que c’était difficile d’y entrer, je suis donc très reconnaissante de cet honneur.

Toute nouvelle, je vais prendre quelques semaine pour prendre le pouls de ma nouvelle communauté, mais en attendant, je vous invite à visiter leur Symposium annuel, un de ces évènements incontournables de l’été. Puisque je viens juste d’entrer, je ne ferai pas partie du symposium même (avoir une tente) mais j’ai 3 oeuvres, dont mes deux dernières, qui seront exposées dans leurs locaux, soient au 214 et 216  Boul. Ste-Rose.

Une belle sortie culturelle dans le beau village de Ste-Rose, Laval!

Pourquoi se faire un démo?

Quoique la technologie nous offre une accessibilité comme jamais au niveau de se représenter, les démos de comédiens ne datent pas d’aujourd’hui. 

Je ne connais pas trop l’historique de cet outils primordial chez un acteur, mais dans les anéées 90, on enregistrait nos émissions, ou ont se faisait filmer par une camera à cassettes pour faire transférer ensuite sur une cassette VHS. On faisait souvent faire faire le montage par un professionnel. Un démo de qualité professionnelle, pouvait revenir un peu cher.

Aujour’hui il est plus facile pour les comédiens et comédiennes de se faire des démos de bonnes qualités. Dû à la qualité de la technologie accessible, certes, mais aussi, les directeurs de casting ne sont plus aussi exigeants sur la qualité d’une image professionnelle. Ils veulent voir le talent avant tout. 

Donc oui, un démo est un outils permettant aux agents de casting, les agents ayant pour mandat de proposer aux réalisateurs du talent pour des rôles spécifiques à une production, de voir le style et le niveau de jeu d’un acteur ou d’un actrice. 

En tant que comédien, comment choisir quoi présenter sur un démo ou quelles scènes choisir?

Et bien un démo ne devrait pas être trop long. Généralement il montre environ de 3 à 5 scènes différentes et ce,  1 minute maximum chacune. Le démo global ne devrait pas dépasser 3 minutes. C’est une règle générale et ce que j’ai entendu de la plupart des agents de casting rencontrés dans la dernière année.

En ce qui concerne le choix de scènes, je suggère de choisir ce qu’on a envie de jouer, des scènes représentant nos forces, et finalement et surtout personnellement, j’aime toujours faire une composition de personnage (un personnage pour lequel on pense moins m’appeler et qui est très loin de moi, mais que j’aimerais jouer).

Mais le plus important est de s’amuser. Mahélie Lortie et moi avons eu tellement de plaisir à travailler nos scènes avec notre coach, Martin Perreault et une fois sur le plateau de tournage, on était en mode #onadorenosscènes !

Bon visionnement!

Mon premier plateau de tournage à Québec

Montréal a été le lieu de tournage oar excellence au Québec depuis des années. Je m rappelle dans les années 90, si tu voulais être comédien à l’écran, tu devais absolument déménager à Montréal. Cependant la ville de Québec est en train de développer son industrie eta même son studio MEL’S.  J’ai eu la chance de tourner à ce studio avec l’équipe de OKOK de Québec. J’ai doré l’énergie! 

Premièrement que ce soit dans l’industrie ou non, on le dit, l’énergie de Québec est différente. Pour certains d’entre nous, on dira que c’est plus Zen. C’est ce que j’ai trouvé. Peut-être parce que c’est encore “petit” comme industrie, mais les gens prennent le temps et sont très “famille”.

Je rêve bien de ce train grande vitesse qui pourrait réunir les deux villes, car j’y travaillerais beaucoup plus souvent!

Bref, une belle première expérience d’un plateau de notre belle vill nationale.